La première phase de travaux 2003-2005


Au mois de novembre 2003 a débuté la première phase de travaux de restauration du Couvent Saint François. Cette phase comprenait la restauration complète de l’ensemble des toitures, la rénovation de l’appartement du curé, alors occupé par Fratucciu Ulivu, la restauration de la façade principale de l’église avec la mise à jour de l’ancien décor peint ainsi que la réfection complète du sol de l’église.

 

 

Lors de la dépose de l’ancien carrelage du 19ème siècle, ce ne sont pas moins de 49 sépultures qui ont été mises au jour (dont 7 dalles funéraires rehaussées au niveau du sol). Ces sépultures sont implantées dans le sol. Elles mesurent en moyenne 2 mètres de long pour 80 centimètres de large et 1 mètre de profondeur. Leur couverture est constitué de linteaux de schiste et repose sur des murets de pierre qui soutiennent la sépulture, certaines en excellent état et d’autres plus abîmées. La plus ancienne et sans doute la plus belle de toutes ces pierres tombales date de 1703 et se trouve en plein centre de l’église.

 

« L’arca » ou fosse commune que l’on retrouve quasiment dans chacune de nos églises se situait devant l’autel de la Vierge et présentait une quantité importante d’ossements, sur parfois près d’un mètre de haut. Il semble que ces ossements aient été extraits de leurs emplacements d’origine pour être déposés, rangés et ordonnés dans leur nouvel espace comme cela était généralement le cas pour les généreux donateurs. La présence d’un archéologue durant près de cinq mois à également permis de procéder au dégagement du cloître qui était en partie encombré par les matériaux restant après l’effondrement et la reconstruction du clocher.

 

L’apport de sédiments et de matériaux divers ayant été enlevé, le sol du cloître a retrouvé son niveau d’origine ne mettant au jour aucune sépulture. Ces travaux ont permis de réaliser l’assainissement du cloître, qui, du fait de l’amoncellement de tous ces matériaux, ramenait énormément d’humidité vers l’église et les bâtiments conventuels.

 

Cette première phase de travaux s’est achevée au printemps 2005.

 

A lire également


La reconstruction du clocher

Après son effondrement le 17 décembre 1943, il a fallu attendre près de cinquante ans pour que l’on puisse procéder à la reconstruction du clocher.

 

Lire la suite

La deuxième phase de travaux

Les travaux se sont poursuivis avec la deuxième phase de travaux qui a débuté au printemps 2007. Cette phase a vu...

 

Lire la suite

La troisième phase de travaux

Les travaux de restauration se sont poursuivis de l’automne 2013 à l’été 2014 avec la réalisation de la troisième phase.

 

Lire la suite